Biographie de Concert
(Français)

Stacks Image 65


"Sonorités généreuses, souplesse des phrasés, subtile complicité avec son partenaire et naturelle plénitude des lignes donnent à son jeu une véritable souveraineté."
Diapason - France



Andrew Hardy, né à Baltimore, Md. (USA) reçoit ses premières connaissances musicales de ses parents. A l'âge de 15 ans il gagne le concours de jeunes solistes de l'orchestre Symphonique de Baltimore et joue avec cet orchestre le Concerto en sol mineur pour violon de Max Bruch. Entre 1979 - 1982 il étudie au Conservatoire de Musique Peabody de l'Université Johns Hopkins dont il est diplômé et a remporté les Premiers Prix dans les concours de Concertos et de Récitals. Il a également été premier violon du Peabody Symphony Orchestra. Il étudie le violon et la musique de chambre avec les professeurs : John Merrill, Charles Libove, Dorothy Delay (Aspen Music Festival), Stephen Kates, Ellen Mack, Berl Senofsky, Leon Fleisher et Raphael Druian. En 1983 il remporte le "Prix Spécial" décerné par Isaac Stern pour ses interprétations dans l'"International American Music Competitions", sponsorisé par le Carnegie Hall et la Fondation Rockefeller. Entre 1985 – 1987, il est co-premier violon et soliste de l’orchestre symphonique de Fort Worth (Texas) et joue des concertos de Bach, Bruch, Saint-Saëns et Tchaïkovski. Entre 1987 – 1990, il vécut en Allemagne où il est nommé d’abord Soliste et Premier Konzertmeister du Folkwang-Kammerorchester d'Essen et ensuite Soliste et Premier Konzertmeister du Württembergischen Kammerorchester d'Heilbronn. Au cours de cette période, il a joué avec différents orchestres des Concertos de Bach, Tartini, Haydn, Mozart, Bruch, Mendelssohn, Beethoven et Brahms. Depuis 1990, Andrew Hardy réside à Bruxelles et il poursuit sa carrière comme soliste et musicien de chambre. Il est naturalisé belge en 2002. Il a fréquemment joué en direct pour des émissions de radio et de télévision. Il a enregistré de nombreux CD, appréciés par la presse internationale, pour les labels TALENT (Belgique), OLYMPIA (U.K.), CALLIOPE (France) et MUSIQUE EN WALLONIE (Belgique), comprenant des œuvres pour violon et piano de Franz Schubert : Sonate, Rondo et Fantaisie (Talent – 1990), Robert Schumann : les (3) Sonates Complètes et Clara Schumann : les (3) Romances (Olympia – 1991), Sergei Prokofiev et Leoš Janáček : les Sonates Complètes (Olympia – 1991), Max Reger : Sonate en Do mineur, op.139, et Richard Strauss : Sonate Op. 18 (Olympia – 1992). De plus, Mr Hardy a enregistré avec Veronika Dudarova et l’Orchestre Symphonique de Russie ( enregistré au studio Melodiya à Moscou) 3 Concertos pour Violon russes de Nicholas Rakov, Dmitri Kabalevsky et Vissarion Yakovlevich Shebalin (Olympia – 1995). Le double enregistrement CD des sonates complètes pour violon de Johannes Brahms (avec le pianiste Uriel Tsachor), comprenant les 3 Sonates pour violon et piano, le Scherzo FAE et les deux Sonates, Op. 120, pour Clarinette - transcrites par Brahms pour violon – enregistrées dans le studio de la fondation Tibor Varga à Sion en Suisse (Calliope – CAL 9283.4 – 1997) a été généreusement applaudi par la presse internationale et s’est vu décerner 5 Diapasons par la revue française Diapason. En 2005, sa sélection comme lauréat de la Fondation SPES (Belgique) a contribué à la réalisation d’un ambitieux projet d’enregistrement (avec Uriel Tsachor, piano), coproduit par « Les XXI », Musique en Wallonie, la radio belge Musiq3, et le Gouvernement Belge : « 175 – 25 », célébrant le 175ième anniversaire de la Belgique. Dédicacé au grand maître du violon Eugène Ysaÿe , il comprend 8 Sonates pour Violon et Piano, sur 4 CD (MEW 0528-0531- édité en décembre 2006) et inclut des œuvres de César Franck, Albéric Magnard, Joseph Jongen, Sylvio Lazzari, Louis Vierne, Guy Ropartz, Gustav Samazeuilh et Guillaume Lekeu. En aout 2006, cet enregistrement (Les sonates Dédiées à Eugène Ysaÿe) s’est aussi vu décerner 5 diapasons par la revue française Diapason et il continue à recevoir les éloges unanimes de la presse internationale. Andrew Hardy se produit fréquemment comme soliste avec orchestre, en récital ou en tant que musicien de chambre en Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas, Espagne, France, Italie, Norvège) en Russie et aux Etats-Unis. Son répertoire s’étend depuis les œuvres de Johann Sebastian Bach jusqu'aux compositeurs contemporains. En avril 2006, en présence de la famille royale belge, le duo Andrew Hardy – Uriel Tsachor exécuta le récital d’inauguration d’une nouvelle salle de concert (« Wolubilis ») à Bruxelles. Andrew Hardy est Directeur Musical de l’organisation culturelle « Les XXI ». Créée en 2000, celle-ci organise des séries de concerts de musique de chambre avec des artistes de renommée internationale. Depuis 2002 Mr Hardy est membre du Jury au Conservatoire Royal de Bruxelles (session violon). En mai 2010 et 2011 il été invité d’être membre du Jury au Conservatoire Royal de Liège, Belgique pour la musique du chambre (Masters Degree). Entre 2011 - 2013 il est membre du Jury, session violin; Masters Degree). (Il a une large expérience de travail avec des élèves de différents niveaux : débutants, avancés, professionnels). Depuis 1989 Andrew Hardy a joué, et enregistré de nombreux Cd, sur un violon de Josef Guadagnini, Crémone, datant de 1783. En 2008 il a commencé jouer sur un très beau nouvel instrument (2008 ; après Guarnerius Del Gésu) par son père, luthier, Raymond Hardy.